Ligue 1 : Les révélations de la première moitié de saison

Publié le par bachelier18

La phase aller de la Ligue 1 s'et terminé juste avant les fêtes de fin d'année. Certains joueurs se sont révélé lors de cette phase aller. Voici un Top 5 de ses joueur qui ont réussi à se faire un nom lors de cette phase aller.

Cheikh Ndoye (Milieu de terrain, SCO d'Angers) : le joueur angevin, depuis le début de la saison, s'est enfin fait un nom lors de cette exercice. Le joueur sénégalais âgé de 29 ans, donc le premier club Français est Epinal, a inscrit cinq buts lors de la première partie de la saison. Si le SCO à fait une bonne première partie de saison, il n'y est pas pour rien. Ses qualités physiques et le niveau de jeu qu'il produit dans le milieu du club de la ville angevine l'ont permis de se faire remarquer par quelque club de Premier League, qu'il pourrait rejoindre la saison prochaine, en cas de bonne offre.

Vincent Koziello (Milieu de terrain, OGC Nice) : le joueur formé au club et qui a signé son premier contrat professionnel le 8 juin dernier a débuté sa carrière sur les chapeau de roue. Il a participé à sept rencontres la saison dernière, en étant encore stagiaire pro pour tous ses matchs. Il s'impose dans le onze de Claude Puel, un peu contre toute attente du faite de son manque d'expérience, en jouant quasiment tous ses matchs en tant que titulaire. Il a réussi a inscrire un but lors de la phase aller du championnat de France de Ligue 1, mais n'a pas fait de passe décisive durant les 18 premiers match de la division. Si il continu sur sa progression actuelle, il pourra devenir un très bon joueur, et pourquoi pas rejoindre un grand club, dans les année à venir, et jouer pour l'équipe de France A.

Jean-Michael Séri (Milieu de terrain, OGC Nice) : l'ivoirien, acheté 700,000 euro à Pacos de Ferreira est l'autre révélation du coté de l'OGC Nice. Si les Aiglons sont actuellement troisième du championnat, il n'y est pas pour rien. Lors de la première partie de saison, il n'a inscrit qu'un seul but, mais il plus eu un impact dans l'entrejeu niçois, il est surement la meilleur recrue du dernier mercato estival, avec Hatem Ben Arfa. C'est pour ca que le président azuréen, Jean-Pierre Rivière, a inclut une clause de 40 millions d'euro dans son contrat. Si il reste plusieurs saison, il peut vraiment aider le club a viser loin dans le classement du championnat, ou dans les coupes d'Europe disputé. Il est surement l'une des plus grosses valeurs du club dans le futur, et avec le besoin d'argent du club, il sera surement l'un des premier joueur à être vendu.

Casimir Ninga (Attaquant, Montpellier HSC) : le joueur tchadien, acheté 75,000 euro chez les gabonais de l'AS Mangasport, est surement le plus gros coup tenté par un club Français cet été. Venue à la base pour renforcer dans l'immédiat l'équipe B de Montpellier, qui évolue en CFA. Il commence à s'imposer dans l'équipe professionnel et il y arrivera surement après avoir fini sa période d'adaptation. Durant les dix-huit premiers match de la saison, il a inscrit six buts, dont deux doublé. Il arrivera surement à s'imposer dans le club, alors que presque personne ne l'attendait être un cadre du MHSC.

Mohamed Larbi (Milieu de terrain, GFC d'Ajaccio) : le joueur tunisien, formé à Nantes, s'est révélé sur le tard. Après des années de galères et d'amateurisme, après un passage raté à l'étoile du Sahel, il s'impose au GFCA depuis sa signature au club en 2013. Sur les matchs des phases aller, il a inscrit six buts et a donné une seule passe décisive. Comme il s'est révélé sur le tard, il arrêtera surement tard sa carrière professionnel, et pourra donc aider encore longtemps le Gazélec Football Club d'Ajaccio, si il ne change pas de club.

Publié dans football

Commenter cet article