Conférence Est : présentation de la saison

Publié le par bachelier18

La saison 2016/2017 de NBA a débuté le 25 octobre par l'affiche Cleveland Cavaliers contre les New York Knicks. Que faut-il savoir de la conférence Est pour la saison?

Qui est le favori?

L'équipe des Cavaliers parait comme l'équipe favorite pour terminer en tête de la conférence a la fin de la saison régulière. L'équipe parait également comme la futur équipe championne de la conférénce Est. Durant l'intersaison, la seul arrivé dans la franchise de l'Ohio est celle de Chris Andersen, venus en tant qu'agent libre, après avoir passé six mois au Griezzlies de Memphis. Il a signé un contrat d'une saison avec un salaire de 1,550,000 dollars pour la saison 2016/2017. Il y a également eu trois départ du club champion en titre. Les Cavs de Cleveland sont vraiment l'équipe a abattre cette saison dans la conférence Est.

Qui sont les Outsiders ?

Certaines équipes peuvent espérer jouer les premiers rôles dans la conférence cette saison. La première franchise dans ce cas sont les Raptors de Toronto. En effet, les canadiens avait réussi a terminé à la deuxième place du classement de la conférence à la fin de la saison régulière la saison dernière, avec un bilan de 56 victoires et 26 défaites. Il sont éliminé par les Cavaliers en finale de conférence, en ayant remporté deux rencontres. L'équipe de l'Ontario est la même que la saison dernière à une exception près, Bismack Biyombo, qui est parti au Magic d'Orlando.

Parmi les outsiders cette saison, il y a aussi l'équipe des Boston Celtics. L'équipe situé dans la région de la Nouvelle Angleterre peut espérer faire quelque chose cette saison. L'équipe évoluant au TD Garden peut espérer faire mieux que l'année dernière. Pendant la précédente saison, les Celtics ont terminé à la cinquième place de la saison régulière, avec un bilan de 48-34 et sont éliminé au premier tour, par les Hawks d'Atlanta, avec un bilan de quatre rencontres gagné par ces derniers, contre deux gagné par l'équipe de Boston. Il peuvent viser quelque chose avec le recrutement réalisé.

Les Pacers d'Indiana peuvent aussi espérer faire quelque chose durant cette saison. Les Pacers chercheront surement a faire mieux que la saison dernière puisqu'il avait terminé à la septième place de la conférence à la fin de la saison régulière, avec un bilan de 45-37. Il vondront aussi aller plus loin que le premier tour des Play-offs, comme ce fût le cas la saison dernière. En effet, ils ont été éliminé à ce stade de la compétition par les Raptors de Toronto, avec un bilan de quatre victoires à deux pour ces derniers. Les dirigeants de l'Indiana ont réalisé un recrutement pouvant permettre de faire mieux que la saison dernière.

Ils visent les Play-offs en fin de saison

Parmi les équipes pouvant espérer se qualifier en Play-off, il y a les Knicks de New York. Après quelques saisons catastrophiques, les dirigeants de la franchise situé dans la cité de la grosse pomme ont décidé de faire un recrutement conséquent, afin de se qualifier pour la off-season 2017. Ils peuvent y arriver, si la mayonnaise arrive a prendre dès cette saison.

Les Bulls de Chicago peuvent aussi espérer se qualifier en Play-off, après les 82 matchs de saison régulière. Après avoir loupé de peu la qualification dans la deuxième partie du championnat, puisqu'ils sont arrivé à la neuvième position de la conférence, avec un bilan de 42 victoires, pour 40 défaite. Cela dépendra du recrutement. En effet, Pau Gasol et Joackim Naoh sont parti, et la franchise arrivera a se qualifier en série éliminatoire seulement si les joueurs recruté arrivent à les remplacer numériquement dans l'effectif de Chicago.

La franchise de la capital américaine, les Wizards de Washington, peuvent espérer se qualifier pour le premier tour des Play-offs de la conférence Est. Ayant recruté des joueurs d'expériences dans la ligue majeur, avec quelque joueurs découvrant le championnat, l'équipe pourra surement se qualifier en off-season et faire mieux que l'an passé, saison ou l'équipe a terminé avec 41 victoires et 41 défaites. Si les nouveaux joueurs arrivent à s'intégrer, l'équipe de Washington pourra se qualifier au premier tour des séries éliminatoires cette saison.

Ils vont galèrer cette saison

Les Philadelphie 76ers devrait être, comme les années précédentes, vite hors-course pour une éventuel qualification en Play-off à la fin de la saison régulière. Malgré un recrutement de joueurs exérimenté comme Jerryd Bayless, ou encore Gerlard Henderson et un mélange de jeune pousse, comme Ben Simmons ou le francais Timothé Luwawu, la saison devrait être encore galère pour les Sixers. Mais ils réussiront surement a finir la saison avec un meilleurs bilan que la saison 2015/2016, puisqu'ils avait gagné que dix matchs durant la saison régulière.

La reconstruction de l'équipe chez les Nets de Brooklyn est loin d'être terminé. Malgré un recrutement important de la part des Nets, l'équipe ne devrait surement pas disputer le premier tour des séries élimnatoires, déjà parce qu'il faut que les joueurs s'habitue à jouer ensemble et que les jeunes joueurs prennent de l'expérience, car la majorité de l'effectif n'a pas, ou peu d'expérience en NBA. Avant d'espérer de jouer les Play-offs, ils doivent continuer a recruter des joueurs prometteurs, avec des joueurs d'expériences, afin d'aider les premiers dans leur progresion.

Malgré la présence de deux joyaux dans leur effectif, qui sont Gianni Antetopounmpo et Jabari Parker, la saison devrait se terminer pour eux le 13 avril 2017, date du dernier match de la saison régulière des Bucks, face aux Celtics de Boston. Mais avec le recrutement effectué par les dirigeants de la franchise, comme l'ancien joueur de Cleveland Matthiew Dellavedova, l'équipe devrait toutefois ne pas être si mauvaise que cela. Il faudrait juste attendre un peu avant que la franchise du Wisconsin retrouve les Play-off de la NBA.

Publié dans sport us

Commenter cet article